L’été est la période idéale pour réaliser des confitures afin de profiter des fruits d’été toute l’année!
Le principe de la confiture consiste à conserver grâce au sucre des fruits, des légumes, des fleurs… que l’on fait cuire suffisamment pour qu’ils atteignent un taux de déshydratation qui permet d’en assurer la conservation.

Les règles d’or :

  1. Pour faire des confitures de bonne qualité, il est essentiel d’utiliser des fruits bien mûrs mais pas abîmés.
  2. Surveiller la cuisson sans cesse en remuant régulièrement pour éviter que la confiture n’attache.
  3. Écumer la confiture pour ôter les impuretés qui apparaissent sous forme de mousse.
  4. Verser la confiture bouillante dans des pots stérilisés.
  5. Attendre plusieurs jours que la confiture soit prise afin qu’elle est la bonne consistance pour la manger.
  6. Une fois la confiture entamée, la conserver fermée au frais pour éviter les moisissures.
  7. Mieux vaut faire de grosses quantités à la fois pour gagner du temps.

 

Vérifier qu’une confiture est suffisamment cuite :
  •  Tracer un sillon dans la cuillère en bois avec laquelle on a mélangé la confiture; si le sillon ne ne referme pas, c’est que la cuisson est parfaite.
  • OU placer une assiette au frais puis verser un peu  de confiture dessus. Si elle se fige; c’est que la cuisson est bonne.

 

Votre confiture est trop liquide? On peut la rattraper
Avec de la pectine naturelle ou chimique. Il faut délayer un sachet (35g environ) dans un bol d’eau puis le verser dans la confiture. On reporte à ébullition la préparation pendant 15min et c’est prêt! En fin de cuisson, si la confiture est encore à nouveau liquide même avec du gélifiant, il faut la recuire 5 à 10min et refaire le « test » de l’assiette.
La pectine QUESACO?
La pectine est un gélifiant contenu essentiellement dans la peau et les pépins de certains fruits. Elle permet à la confiture de « prendre », et se figer. La teneur en pectine d’un fruit est un élément indispensable à prendre en compte pour faire de la confiture. Si le fruits est pauvre en pectine, la confiture restera liquide même si on la cuit très longtemps. On ajoutera alors du jus de citron, du jus d’orange ou encore jus de pomme pour aider la confiture à prendre. On peut aussi utiliser du sucre « gélifiant », qui tiendra très bien ce rôle, ou de la pectine chimique. Pour cette dernière, il est conseillé d’utiliser un sachet 1 sachet pour 1 à1.5kg de fruits.
Liste des fruits selon la teneur en pectine :
Fruits riches en pectine : airelle, cassis, châtaigne, citron, coing, groseille, orange, pamplemousse, pomme, prune.
Fruits moyennement riche en pectine (on ajoutera alors du jus de citron): abricot, framboise, mandarine, mûre, myrtille, nèfle, raisin, reine-claude.
Fruits pauvres en pectine (on ajoutera alors du sucre gélifiant) : ananas, brugnon, cerise, figue, fraise, kiwi, mangue, melon, nectarine, pêche, poire, potiron, rhubarbe, tomate.

 

Vous pouvez retrouvez toutes ces astuces et plus encore dans les livres spécial confiture.

Les accessoires à confiture :

– les bassines à confiture sont idéales pour faire vos confitures grâce à une cuisson régulière et douce.
– des bocaux pour conserver vos confitures, il faudra au préalable bien les stériliser.
– de la pectine pour aider à la bonne prise de vos confitures.
– des entonnoirs pour remplir proprement vos pots à confiture.
– des étiquettes pour marquer vos pots.
– des cuillères coudées pour servir vos confitures.

 

 

Confiture d’abricots à la pistache:
Pour 2 pots : 450g d’abricots dénoyautés et lavés, 250g de sucre à confiture, 1 cs de pâte de pistaches pure (sans sucre ajouté), 1/2 citron
  • Placer les abricots coupés en morceaux dans un grand saladier avec le sucre et le jus de citron.
  • Ajouter la pâte de pistaches et bien mélanger l’ensemble afin que tous les morceaux d’abricots soient enrobés de sucre.
  • Laisser macérer une nuit au frigo.
  • Le lendemain, verser le contenu du saladier dans un grand faitout et faire cuire une quinzaine de minutes. Vérifier la prise en déposant un peu de confiture sur une assiette, au bout d’1min, pencher l’assiette, si la confiture ne coule pas, c’est bon!
  • Verser la confiture des pots propres et secs, les refermer puis les retourner jusqu’à refroidissement complet.

 

Trucs & astuces pour faire une bonne confiture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.